Toutes les infos du 30

Municipales 2020 : les points chauds du second tour prévu pour le 28 juin en Occitanie


Toulouse (Haute-Garonne)

Le maire sortant, Jean-Luc Moudenc (LR) est arrivé en tête au premier tour avec 36,19% des voix. Derrière lui, le candidat EELV, Maurice Antoine est à 27,57% suivi par la candidate du PS, Nadia Pellefigue à 18,53%. Une alliance entre les deux derniers candidats ne serait pas une surprise dans les jours à venir. 
  

Montpellier (Hérault)

Philippe Saurel, candidat divers gauche, a récolté 19,11% des suffrages, un score bas pour le maire sortant. En deuxième position le candidat du PS, Michael Delafosse, récolte 16,66 % des voix. Le troisième homme de ce deuxième tour est le candidat sans étiquette Mohed Altrad avec 13,31 % des suffrages. Reste à connaître la position des cinq listes qui peuvent fusionner avec l’un de ces candidats : les 2 listes “écologistes” de Coralie Mantion (7,25%) et de Clothilde Ollier (7,25), qui pourraient se retrouver autour de Michaël Delafosse. Mais aussi celles de “Nous sommes” conduite par Alenka Doulain (9,25% et du député LREM Patrick Vignal (6,10%). Sans oublier le trublion Rémi Gaillard de la liste “N’importe qui” (9,58%)…et sa parole en liberté.
 

Montpellier - le candidat Philippe Saurel et maire sortant a recueilli 19,1% au 1er tour des Municipales et est en tête - 2020. / © F3 LR F.Dubault
Montpellier – le candidat Philippe Saurel et maire sortant a recueilli 19,1% au 1er tour des Municipales et est en tête – 2020. / © F3 LR F.Dubault

 

Nîmes (Gard)

5 candidats ont validé leur ticket pour le second tour dans la capitale du Gard. Jean-Paul Fournier, maire sortant (LR), est arrivé largement en tête au premier tour avec 34,34%. Son rival, et président de l’agglomération, Yvan Lachaud est deuxième avec 15,74%, mais suivi de très près par Vincent Bouget, candidat divers gauche. Le candidat du Rassemblement National, Yoann Gillet est à 14,34 %. Enfin, un autre candidat écologiste et de gauche, Daniel Richard, ferme la marque avec 12,20% des suffrages. 
 

Perpignan (Pyrénées-Orientales)

Le député du Rassemblement National, Louis Alliot réussira t-il à prendre la cité catalane ? Le 15 mars dernier, il est arrivé en tête du premier tour avec 35,66% des voix. Derrière lui, le maire sortant (LR) Jean-Marc Pujol est à 18,44%. Deux autres candidats sont qualifiés pour le second tour : Agnès Langevine pour Europe-Ecologie les Verts (14,51%), et le député de la majorité présidentielle Romain Grau (13,17%). 
 

Montauban (Tarn-et-Garonne)

Avec 46,29%, la maire sortante Brigitte Barèges (LR) n’était qu’à quelques pas de la réélection le 15 mars dernier. En deuxième position, Arnaud Hilion le candidat du PS récolte 29,28% des suffrages suivi par le centriste Pierre Mardegan. 
 

Narbonne (Aude)

Dans la plus grande ville de l’Aude, le maire sortant Didier Mouly (DVD) est en ballotage défavorable avec 34,64 % des suffrages. Derrrière lui, deux listes de gauche : celle de Nicolas Sainte-Cluque (PS) à 23,81%, puis Nathalie Granier-Calvet à 10,93%.  Les deux derniers candidats qualifiés tiennent dans un mouchoir de poche : il s’agit de Viviane Thivent pour EELV (10,54%) et Jean-François Daraud (10,39%) pour le Rassemblement National. 
 

Albi (Tarn)

Dans la préfecture du Tarn aussi 5 candidats sont en mesure de participer au second tour, dont 3 femmes. La maire sortante, Stéphanie Guiraud-Chaumeil (DVC), est arrivée en tête avec 39,10% des suffrages. Derrière elle, Nathalie Ferrand-Lefranc (DVG) à 22,02 % puis la candidate de La République en Marche, Muriel Roques Etienne à 14,69%. En quatrième place, le candidat écologiste Pascal Pragnère (13,22%), suivi par Frédéric Cabrolier pour le Rassemblement National (10,97%). 
 

Carcassonne (Aude)

Le maire sortant Gérard Larrat (DVD) restera t-il dans son siège de premier magistrat à Carcassonne le 28 juin prochain ? Il est en tout cas arrivé en tête du premier tour le 15 mars avec 32,81%. En deuxième position, la candidate du PS, Tamara Rivel pointe à 18,25%, talonnée par Edgar Montagné pour le Rassemblement National. En quatrième position, un autre candidat de gauche, Xavier Bigot, (11,95%). 
 

Sète (Hérault)

Quelle sera l’issue du second tour sur l’île singulière ? Pour l’instant, 5 candidats sont qualifiés pour le second tour. En tête, le maire sortant François Commeihnes (DVD) à 34,86%. La candidate soutenue par le parti communiste Véronique Caluéba est deuxième (19.24%). L’ancien député socialiste Sébastien Denaja occupe la troisème place avec 17,66 % des suffrages.  Les deux derniers qualifiés sont Sébastien Pacull (DVD avec le soutien du RN) à 14,38% et le candidat de gauche Rudy Llanos à 11,56%. 
 

Tarbes (Hautes-Pyrénées)

Dans la préfecture des Hautes-Pyrénnées le maire sortant Gérard Trémège (LR) est arrivé en tête avec 41,39% des voix. Loin derrière, à la deuxième place on retrouve le candidat divers-gauche Hervé Charles (15,22%). Deux autres candidats sont séparés par quelques voix : Pierre Lagonelle pour le Modem (13,78%) et la candidate sans étiquette Myriam Mendez à 13,43%. 

Les villes de Béziers et de Castres ayant élu une liste lors du premier tour, elles ne sont pas mentionnées dans cet article. 

 



Source